Enseigner et apprendre avec les ressources pédagogiques numériques

Enseigner et apprendre à l’université avec les ressources pédagogiques numériques

Les ressources pédagogiques numériques sont de plus en plus nombreuses sur la toile. Elles ont un intérêt indéniable, car elles permettent de faciliter l’expansion des possibilités d’éducation et d’apprentissage dans le monde entier (Bourdenet et al., 2019). Elles peuvent être des cours complets, des modules, des manuels, des vidéos en streaming, des tests, des logiciels et d’autres outils, matériaux ou techniques utilisés pour soutenir l’accès à la connaissance et les apprentissages (de Coëtlogon, 2018).

Face à la situation sanitaire actuelle, nombre d’établissements et d’acteurs de l’enseignement supérieur s’interrogent au sujet de ces ressources et plus largement sur les usages du numérique et du “distanciel” dans la formation. Nombreux durant le confinement, et parfois un peu désordonnés face à l’urgence du moment, ces usages apparaissent comme une opportunité à saisir pour enrichir les apprentissages et l’enseignement. Ils peuvent également être perçus comme un risque menaçant la liberté académique et la mission enseignante (Wagnon, 2020).

L’accélération de la transformation pédagogique dans le contexte actuel, et en particulier les dynamiques de production, de diffusion et d’utilisation des ressources pédagogiques, doivent ainsi être analysées et accompagnées pour espérer s’inscrire durablement et raisonnablement dans les pratiques des étudiant·e·s et des enseignant·e·s. En effet, si la numérisation et l’hybridation des formations augmentent, elles posent encore de nombreuses questions et exigent de disposer de temps, d’organisation et de savoir-faire qui ne sont pas forcément maîtrisés aujourd’hui. Elles demandent également de réelles stratégies concertées à tous les niveaux et qui concernent différents corps de métiers.

L’objectif de ces journées est d’échanger et de proposer des pistes pour mieux enseigner et apprendre avec les ressources pédagogiques numériques, mais aussi de réfléchir ensemble aux processus de production et de diffusion.

Qu’apportent les ressources pédagogiques numériques, et en particulier les ressources libres, aux étudiant·e·s ? Aux enseignant·e·s ? Quels en sont les usages ? Comment les utiliser de manière efficace ? Pourquoi les multiplier ? Quels intérêts à les partager et à mutualiser leur conception ?

Références

Bourdenet, P., Dillaerts, H., Pirolli, F. et Salam, P. L. (2019). Pratiques et usages de ressources numériques pédagogiques (libres) dans l’enseignement supérieur, 104.

de Coëtlogon, P. (2018). De la ressource pédagogique à la ressource éducative libre. Sup-Numérique. http://www.sup-numerique.gouv.fr/cid111097/de-la-ressource-pedagogique-a-la-ressource-educative-libre.html

Wagnon, S. (2020). La continuité pédagogique : méandres et paradoxes en temps de pandémie. Recherches & éducations, (HS). http://journals.openedition.org/rechercheseducations/10451

Ce colloque est organisé par l’Université de Strasbourg et l’UOH (Université Ouverte des Humanités) en partenariat avec l’Université de Haute Alsace dans le cadre du projet « EOLE : un eng@gement pour ouvrir l’éducation » (ANR-16-DUNE-0001-EOLE ). Le projet Eole fédère les Universités du Grand-Est :  Université de Strasbourg, Université de Lorraine, Université de Haute-Alsace, Université de Reims-Champagne-Ardenne  et leurs Partenaires : Écoles Nationales Supérieures d’Architecture de Strasbourg et de Nancy, Fondation Université Numérique Ingénierie et Technologie (UNIT). Il bénéficie d’une aide de l’état gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme d’Investissements d’Avenir 2.

24 novembre 2020

Ouverture du colloque
François Gauer, vice-président Transformation numérique et innovations pédagogiques de l’Université de Strasbourg
Brigitte Nominé, vice-présidente Stratégie numérique de l’Université de Lorraine
Ollivier Haemmerlé, directeur de l’Université Ouverte des Humanités

Introduction à la problématique 
Carole Schorlé-Stefan, secrétaire générale de l’Université Ouverte des Humanités
Sophie Kennel, directrice de l’Idip | Institut de développement et d’innovation pédagogiques, Université de Strasbourg

Conférence d’ouverture
Quels sont les effets des usages des ressources pédagogiques numériques sur les apprentissages étudiants ?
André Tricot, professeur de psychologie cognitive à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3

Les ressources pédagogiques numériques constituent un ensemble extrêmement hétérogène. Il est possible de catégoriser ces ressources selon les fonctions pédagogiques qu’elles remplissent (par exemple : la simulation pour apprendre à faire quelque chose, représenter ce qu’on ne savait/pouvait pas représenter auparavant, enrichir les informations présentées, rechercher de l’information, s’entraîner à faire quelque chose, apprendre à distance, etc. Dans cette conférence, un état des travaux empiriques consacrés à l’évaluation des plus-value des ressources pédagogiques numériques sur les apprentissages étudiants sera présenté.

Table ronde
Quels usages étudiants des ressources pédagogiques numériques ?
Edouard Laroche, professeur des universités en Physique et Ingénierie, université de Strasbourg
Flavien Lecomte Chebret, président de la Fédération Nationale des étudiant·e·s en sciences exactes naturelles et techniques (FNEB)
Olivier Perlot, ex-Vice-Président Numérique, Université de Reims Champagne-Ardenne
Lucca Saupe Dinelli, étudiante en STAPS, Université de St-Etienne
Modération : Christophe Fournier, Président d’AUNEGe, membre de l’Université Numérique

De très nombreuses ressources existent aujourd’hui, souvent de grande qualité, qui sont accessibles sur différentes plateformes de partage (Universités numériques, Sup Numérique, par exemple). Créer ces ressources exige une forte expertise disciplinaire, méthodologique et technique, et demande un travail conséquent. Mais aujourd’hui, il reste difficile d’en garantir et d’en évaluer les usages. Comment les enseignant·e·s s’emparent-ils de ces ressources dans leurs enseignements ? Et les étudiant·e·s ? Les utilisent-ils ? Comment ? Quels bénéfices en tirent-ils ?

Conférence
Enseigner avec le numérique : quel impact sur la forme universitaire ?
Luc Massou, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication, Université de Lorraine

L’intervention s’appuiera sur différents travaux scientifiques qui analysent les usages pédagogiques et la médiatisation avec le numérique (ressources, dispositifs), pour les inscrire dans une approche compréhensive qui permettra d’en évaluer l’impact actuel sur la forme universitaire. Nous considérons cette dernière à la fois comme un prolongement et un ajustement de la forme scolaire (en termes de savoirs, espace-temps, relation éducative, relations entre pairs, normes sociales, statuts) aux spécificités de l’enseignement supérieur : articulation enseignement-recherche, liberté académique, rapport aux savoirs, politiques institutionnelles.

Ateliers
Atelier 1 | Formation : Utiliser les ressources éducatives libres dans ses enseignements pour favoriser les apprentissages étudiants
Juliette Touzene, Chargée de ressources documentaires numériques, UOH

Depuis quelques mois, l’équipe de l’Université Ouverte des Humanités (UOH) organise des ateliers à distance dans les établissements pour présenter les ressources éducatives libres et L’Université Numérique afin de répondre aux besoins des sensibilisation, d’information et de formation des équipes pédagogiques. Les enseignant·e·s, contraints de s’adapter à la situation actuelle, doivent repenser leurs modalités d’enseignement et de formations et s’orienter davantage vers des contenus pédagogiques en ligne. Cet atelier se déroulera en deux parties :  1/une présentation de l’écosystème des Ressources Éducatives Libres (REL), des Universités Numériques Thématiques (UNT) suivi d’un point spécifique concernant les divers contextes d’usages des ressources ; 2/un approfondissement plus “pratique” avec un temps consacré à la recherche et à l’exploitation de ressources en ligne par les participants.

Atelier 2 | Formation : Scénariser et produire des vidéos pédagogiques
Emilie Petitjean et Jasmine Wald, Ingénieures pédagogiques multimédia, Idip, Université de Strasbourg

L’atelier présentera l’utilisation de 2 outils dans le cadre de la création de capsules vidéos pédagogiques pour vous permettre d’enrichir vos enseignements. Nous vous présentons également les bases de la scénarisation ainsi que les bonnes pratiques pour la conception de capsules vidéos pédagogiques.

Atelier 3 | Formation : Produire une ressource pédagogique ; et si nous parlions droits d’auteur ?
Evelyne Moreau, chargée des Activités Juridiques pour la formation (CARAE), IMT Atlantique

Les technologies de l’information et de la communication donnent souvent l’illusion à l’utilisateur qu’il peut disposer librement de tout ce qu’il  trouve sur « la toile ».
Il est fréquent d’entendre :  « C’est sur Internet ; c’est du libre ! Donc je peux tout faire, tout prendre ! », « Le droit d’auteur, pour la musique, je connais ! Il n’y a pas de problème si on ne prend que 30 secondes », « Avec l’exception pédagogique, rien à demander », « Les travaux des étudiants ne sont pas protégés par le droit d’auteur,  ils sont réalisés dans le cadre d’une activité pédagogique », « La mention Copyright suffit à protéger ma ressource pédagogique ».
Tout va plus vite, tout est plus facile, ceci dit, il faut garder à l’esprit que l’environnement numérique n’est qu’un moyen élargi de communication. La loi sur la propriété intellectuelle est pourtant bien présente dans le but d’assurer la protection des œuvres (livre, podcast, thèse, image, photographie, vidéo, cours en ligne, logiciel, musique,…) que cela soit pour l’utilisateur qui utilise des ressources et/ou qui produit des ressources.
Au programme de l’atelier : 1/Qu’est-ce que le droit d’auteur ? Appréhender les fondamentaux ! 2/L’environnement numérique et le droit d’auteur, comment ça marche ? 3/Intégrer des contenus de tiers dans sa ressource pédagogique ; quels sont les détenteurs de droits, comment les identifier ? quelles autorisations ? questionnements sur le droit à l’image ! 4/Se protéger en tant qu’auteur d’une ressource pédagogique ! céder ses droits d’auteur !

Atelier 4 | Partage : Retour d’expériences et présentation de réalisations
Animé par Alain Bolli, responsable du pôle APPUI, Learning Center, UHA

1/Le recours aux ressources éducatives libres dans le cadre d’une première expérience de formation à distance. Réflexions à partir d’un exemple en première année de licence en sciences du sport.
Sandrine Knobé, docteure en STAPS, ingénieure de recherche en sciences sociales au laboratoire Sport et sciences sociales (E3S ; UR1342) et chargée d’enseignement à la faculté des sciences du sport de Strasbourg

La période inédite de confinement en France a nécessité de repenser, dans l’urgence, les modalités et les contenus de formation à proposer aux étudiant·e·s. De nombreuses ressources éducatives libres étaient alors disponibles et permettaient rapidement de pallier à l’absence de supports personnels immédiatement utilisables et adaptés à un enseignement à distance. Quelques mois après avoir eu recours à ce type de ressources, il s’agira de rappeler les conditions de leur utilisation ainsi que d’analyser a posteriori les apports et les limites de cette proposition pédagogique.

2/ Réalisation d’exercices de programmation auto-évalués sur une plateforme basée sur Moodle et dédiée aux informaticiens et aux mathématiciens : Caseine
Yvan Maillot, maître de conférences, UHA (FST, MIAGE de Mulhouse)

Le besoin de proposer des exercices de programmation auto-évalués s’est imposé lors de la mise en place de mon cours de Java en licence en classe inversée. Caseine a été la solution. Dans ce retour d’expérience, je vous montrerai comment Caseine peut offrir aux étudiant·e·s la possibilité de s’entraîner à faire des exercices de programmation en Java, mais aussi en C, C++, Python et autres langages à distance, confortablement à l’aide d’un IDE, de manière autonome, en étant guidés et auto-évalués. Que ce soit pour la classe inversée, pour le travail personnel ou même en présence.

3/Un pas de géant : de la ressource monolithique vers un service de micro-contenus
Vincent Beillevaire, délégué général, Fondation UNIT

Du bloc de contenus pour une formation de dizaines d’heures à la création de micro-contenus contextualisables de quelques minutes le chemin parcouru a été riche d’enseignements. S’approprier une ressource numérique créée par un.e autre n’est jamais facile pour un·e enseignant·e mais laisser développer une granularité très fine sans cadre peut faire oublier la finalité de la ressource qui est l’acquisition de compétences par les élèves.

4/Une expérience d’utilisation d’un tutoriel en ligne pour étoffer son enseignement
Edouard Laroche, professeur des universités en Physique et Ingénierie, université de Strasbourg

Les enseignant·e·s se plaignent souvent de « perdre » beaucoup de temps à revoir les notions qui devraient être déjà être acquises. L’expérience relatée ici concerne le développement d’un e-tutoriel développé par l’enseignant avec le soutien de son université, et son utilisation dans un cours de niveau plus avancé. L’enseignant présentera cette première expérience (pour lui) de réalisation de e-tutoriel ainsi que les retours des étudiant·e·s.

5/CélEST : une plateforme pour valoriser les ressources pédagogiques numériques du Grand Est
Thomas Weiss, chef de projet pour l’axe 2.1 d’Eole, Direction du numérique, Université de Strasbourg

L’action 2.1 « Patrimoine Numérique à l’échelle du Grand-Est » du projet EOLE visait à créer un catalogue en ligne des productions pédagogiques produites et disponibles pour les étudiant·e·s et les enseignant·e·s du Grand Est. Cette plateforme, opérationnelle aujourd’hui, permet de :  1/Créer un référentiel de ressources pédagogiques à l’échelle Grand-Est, 2/Offrir un accès à ces ressources à tout type de public, 3/Permettre aux enseignant·e·s de mettre leurs ressources en visibilité en leur offrant une plateforme de dépôt de ressources pédagogiques, 4/Intégrer un référentiel de compétences permettant de mettre en relation les ressources avec les compétences visées

Atelier 5 | Réflexion : Pourquoi et comment favoriser et faciliter les usages des ressources pédagogiques par les étudiant·e·s et les enseignant·e·s ?
Animé par Carole Schorlé-Stefan, secrétaire générale de l’Université Ouverte des Humanités

Inciter à l’usage des ressources pédagogiques numériques pour enseigner et apprendre et faciliter leur utilisation est à la fois un enjeu pour la formation et un défi pour les enseignant·e·s et les diffuseurs. Lors de cet atelier, les participants réfléchiront ensemble pour proposer des pistes de travail, voire rédiger des préconisations, qui pourraient répondre aux problématiques et questions suivantes : 1/Pourquoi favoriser la production et l’usage des ressources pédagogiques numériques ? 2/Comment intégrer les ressources pédagogiques numériques dans son enseignement ? 3/Comment utiliser les ressources pédagogiques numériques de manière efficace ? Pour enseigner ? Pour apprendre ? 4/Comment inciter les étudiant·e·s à apprendre en autonomie avec les ressources pédagogiques numériques ?

25 novembre 2020

Conférence
L’Université franco-allemande et les ressources pédagogiques numériques : dynamiques d’incitation et de soutien au réseau des cursus intégrés franco-allemands
Isabelle Maras, experte internationale à l’Université Franco-Allemande de Saarbruecken

Cette intervention vise à présenter de quelle façon l’Université franco-allemande (UFA), organisation binationale dédiée au renforcement de la coopération et à l’intégration des paysages français et allemands de l’enseignement supérieur et de la recherche, envisage le recours aux ressources pédagogiques numériques et le soutien au développement approprié de ce type d’offres dans les cursus bi- et tri-nationaux auxquels elle apporte son soutien. À travers divers projets concrets seront évoqués le potentiel et les opportunités comme les difficultés et obstacles que sont susceptibles de rencontrer face aux ressources pédagogiques numériques les organisations binationales qui apportent un soutien à la mobilité – quant à elle bien réelle – des étudiants.

Ateliers
Atelier 1 | Formation : Utiliser les ressources éducatives libres dans ses enseignements pour favoriser les apprentissages étudiants
Juliette Touzene, Chargée de ressources documentaires numériques, UOH

Depuis quelques mois, l’équipe de l’Université Ouverte des Humanités (UOH) organise des ateliers à distance dans les établissements pour présenter les ressources éducatives libres et L’Université Numérique afin de répondre aux besoins des sensibilisation, d’information et de formation des équipes pédagogiques. Les enseignant·e·s, contraints de s’adapter à la situation actuelle, doivent repenser leurs modalités d’enseignement et de formations et s’orienter davantage vers des contenus pédagogiques en ligne. Cet atelier se déroulera en deux parties :  1/une présentation de l’écosystème des Ressources Éducatives Libres (REL), des Universités Numériques Thématiques (UNT) suivi d’un point spécifique concernant les divers contextes d’usages des ressources ; 2/un approfondissement plus “pratique” avec un temps consacré à la recherche et à l’exploitation de ressources en ligne par les participants.

Atelier 2 | Formation : Scénariser et produire des vidéos pédagogiques
Emilie Petitjean et Jasmine Wald, Ingénieures pédagogiques multimédia, Idip, Université de Strasbourg

L’atelier présentera l’utilisation de 2 outils dans le cadre de la création de capsules vidéos pédagogiques pour vous permettre d’enrichir vos enseignements. Nous vous présentons également les bases de la scénarisation ainsi que les bonnes pratiques pour la conception de capsules vidéos pédagogiques.

Atelier 3 | Formation : Produire une ressource pédagogique ; et si nous parlions droits d’auteur ?
Evelyne Moreau, chargée des Activités Juridiques pour la formation (CARAE), IMT Atlantique

Les technologies de l’information et de la communication donnent souvent l’illusion à l’utilisateur qu’il peut disposer librement de tout ce qu’il  trouve sur « la toile ».
Il est fréquent d’entendre :  « C’est sur Internet ; c’est du libre ! Donc je peux tout faire, tout prendre ! », « Le droit d’auteur, pour la musique, je connais ! Il n’y a pas de problème si on ne prend que 30 secondes », « Avec l’exception pédagogique, rien à demander », « Les travaux des étudiants ne sont pas protégés par le droit d’auteur,  ils sont réalisés dans le cadre d’une activité pédagogique », « La mention Copyright suffit à protéger ma ressource pédagogique ».
Tout va plus vite, tout est plus facile, ceci dit, il faut garder à l’esprit que l’environnement numérique n’est qu’un moyen élargi de communication. La loi sur la propriété intellectuelle est pourtant bien présente dans le but d’assurer la protection des œuvres (livre, podcast, thèse, image, photographie, vidéo, cours en ligne, logiciel, musique,…) que cela soit pour l’utilisateur qui utilise des ressources et/ou qui produit des ressources.
Au programme de l’atelier : 1/Qu’est-ce que le droit d’auteur ? Appréhender les fondamentaux ! 2/L’environnement numérique et le droit d’auteur, comment ça marche ? 3/Intégrer des contenus de tiers dans sa ressource pédagogique ; quels sont les détenteurs de droits, comment les identifier ? quelles autorisations ? questionnements sur le droit à l’image ! 4/Se protéger en tant qu’auteur d’une ressource pédagogique ! céder ses droits d’auteur !

Atelier 4 | Partage : Retour d’expériences et présentation de réalisations
Animé par Alain Bolli, responsable du pôle APPUI, Learning Center, UHA

1/Réalisation d’exercices de programmation auto-évalués sur une plateforme basée sur Moodle et dédiée aux informaticiens et aux mathématiciens : Caseine
Yvan Maillot, maître de conférences, UHA (FST, MIAGE de Mulhouse)

Le besoin de proposer des exercices de programmation auto-évalués s’est imposé lors de la mise en place de mon cours de Java en licence en classe inversée. Caseine a été la solution. Dans ce retour d’expérience, je vous montrerai comment Caseine peut offrir aux étudiant·e·s la possibilité de s’entraîner à faire des exercices de programmation en Java, mais aussi en C, C++, Python et autres langages à distance, confortablement à l’aide d’un IDE, de manière autonome, en étant guidés et auto-évalués. Que ce soit pour la classe inversée, pour le travail personnel ou même en présence.

2/La vie après un MOOC : Comment rentabiliser ?
Céline Averseng, maître de Conférences, IAE de Montpellier, Université de Montpellier, AUNEGe

Les MOOC présentent un intérêt certain, d’un point de vue sociétal, institutionnel ou personnel. Ils n’en demeurent pas moins des dispositifs particulièrement coûteux, pour les institutions et pour leurs créateurs, et il est nécessaire de se poser la question de leur rentabilisation. Nous verrons ensemble à travers un retour d’expérience quels sont les choix qui peuvent être faits en amont et en aval de la production d’un MOOC pour en faciliter la rentabilisation.

3/Une méthode et des outils libres pour la création de travaux pratiques numériques de physique
Bruno Colicchio, maître de conférences, IUT de Mulhouse, UHA

Lors du premier confinement, s’est posé le problème de proposer aux étudiants une alternative à des travaux pratiques en salles. Les outils numériques libres tels que le logiciel de mathématiques Geogebra et des programmes de simulation compatibles avec un navigateur web, ont permis d’assurer la continuité des enseignements dans le domaine de l’électrotechnique, et plus largement en physique, en s’intégrant totalement avec la plateforme Moodle. Une présentation de la méthode, les avantages et des limites, ainsi qu’un retour sur le déroulement des séances avec les étudiants, pourra éclairer tous ceux qui souhaitent essayer de créer des ressources numériques dans ces domaines.

4/Améliorer son expression française écrite avec les ressources pédagogiques numériques: premiers retours d’expérience
Buchholzer Laurence, maître de conférences en sciences historiques, Université de Strasbourg

Il existe de nombreuses ressources pédagogiques destinées à l’amélioration du français écrit. Après quelques années d’usage en L1 histoire (faculté des sciences historiques, Strasbourg), il est possible de faire un premier état des lieux. Nous aborderons successivement les attentes et les besoins des étudiants/ des enseignants, les usages et les perspectives.

5/CélEST : une plateforme pour valoriser les ressources pédagogiques numériques du Grand Est
Thomas Weiss, chef de projet pour l’axe 2.1 d’Eole, Direction du numérique, Université de Strasbourg

L’action 2.1 « Patrimoine Numérique à l’échelle du Grand-Est » du projet EOLE visait à créer un catalogue en ligne des productions pédagogiques produites et disponibles pour les étudiant·e·s et les enseignant·e·s du Grand Est. Cette plateforme, opérationnelle aujourd’hui, permet de :  1/Créer un référentiel de ressources pédagogiques à l’échelle Grand-Est, 2/Offrir un accès à ces ressources à tout type de public, 3/Permettre aux enseignant·e·s de mettre leurs ressources en visibilité en leur offrant une plateforme de dépôt de ressources pédagogiques, 4/Intégrer un référentiel de compétences permettant de mettre en relation les ressources avec les compétences visées

Atelier 5 | Réflexion : Comment inciter à produire des ressources pédagogiques numériques, quel modèle économique, quels leviers, quel accompagnement ?
Animé par Sophie Kennel, directrice de l’Institut de développement et d’innovation pédagogiques, Université de Strasbourg

Les enseignant·e·s produisent régulièrement des supports pédagogiques pour leurs étudiant·e·s, destinés au cadre limité de leurs enseignements. Aujourd’hui, les ressources pédagogiques ont une envergure bien plus large. Elles sont souvent très élaborées, partagées et diffusées plus largement. Les politiques nationales et locales incitent fortement à ces nouvelles pratiques de production et de diffusion. Mais il nous manque encore les cadres pour penser ce changement. Lors de cet atelier, les participants réfléchiront ensemble pour proposer des pistes de travail qui pourraient répondre aux problématiques et questions suivantes : 1/Pourquoi produire des ressources pédagogiques numériques ? 2/Quelles préconisations pour lancer son projet de création de ressources ? 3/Quelle procédure mettre en place pour soutenir la production de ressources ?

Table ronde
Le développement et la diffusion des ressources pédagogiques numériques, quels enjeux pour les métiers ?
Christian Allio, directeur du CREA (Centre de Ressources et d’Etudes Audiovisuelles), Université Rennes 2.
Anne Boraud, directrice du Learning center, Université de Haute Alsace
Marc Bergere, Vice-président chargé de la documentation et de la transition numérique, Université Rennes 2
Rafael Cabrera, sous-directeur des Usages du Numérique, Université de Lorraine
Nathalie Issenmann, présidente du Réseau des SUP et responsable du Service universitaire
Fabrice Lawniczak, maître de conférences en génie civil, Université de Strasbourg d’ingénierie et d’innovation pédagogique (SU2IP), Université de Lorraine
Modération : Sophie Kennel, directrice de l’Institut de développement et d’innovation pédagogiques, Université de Strasbourg

La continuité pédagogique du printemps 2020 et la nécessité actuelle de proposer nos formations dans des modalités hybrides, comodales ou distancielles bouleversent fortement notre approche de la ressource pédagogique numérique, de sa production jusqu’à ses usages. Ces changements n’intéressent pas seulement nos pratiques, ils questionnent nos missions, nos compétences, nos métiers, que l’on soit enseignant·e ou enseignant·e-chercheur·e, conseiller·e ou ingénieur·e pédagogique, bibliothécaire, ingénieur·e audiovisuel, etc. Devons-nous nous engager dans le développement, la diffusion et l’usage des ressources pédagogiques ? Pour quoi et comment ? En quoi cela transforme-t-il nos métiers ?

Synthèse
Carole Schorlé-Stefan, secrétaire générale de l’Université Ouverte des Humanités
Sophie Kennel, directrice de l’Idip | Institut de développement et d’innovation pédagogiques, Université de Strasbourg

Perspectives
Mireille Brangé, responsable des actions IDEFI (Initiatives d’excellence en formations innovantes) et NCU (Nouveaux cursus à l’université), ANR – Agence Nationale de la Recherche

ACTES
Si  vous souhaitez proposer un article pour la publication issue du colloque “Enseigner et apprendre à l’université avec les ressources pédagogiques numériques”, déposez votre texte complet (max 40 000 signes espaces compris) à cette adresse : https://rpn.sciencesconf.org/user/submissions au plus tard le 10 février 2021, en veillant à respecter la thématique du colloque et la feuille de style (à télécharger).
Contact

Ouverture du colloque
François Gauer, vice-président Transformation numérique et innovations pédagogiques de l’Université de Strasbourg
Brigitte Nominé, vice-présidente Stratégie numérique de l’Université de Lorraine
Ollivier Haemmerlé, directeur de l’Université Ouverte des Humanités

Voir la vidéo

Introduction à la problématique 
Carole Schorlé-Stefan, secrétaire générale de l’Université Ouverte des Humanités
Sophie Kennel, directrice de l’Idip | Institut de développement et d’innovation pédagogiques, Université de Strasbourg

Voir le diaporama
Voir la vidéo

((Les_conférences)_)

Quels sont les effets des usages des ressources pédagogiques numériques sur les apprentissages étudiants ?
André Tricot, professeur de psychologie cognitive à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3
Voir le diaporama / Consulter le rapport CNESCO
Voir la vidéo
Les ressources pédagogiques numériques constituent un ensemble extrêmement hétérogène. Il est possible de catégoriser ces ressources selon les fonctions pédagogiques qu’elles remplissent (par exemple : la simulation pour apprendre à faire quelque chose, représenter ce qu’on ne savait/pouvait pas représenter auparavant, enrichir les informations présentées, rechercher de l’information, s’entraîner à faire quelque chose, apprendre à distance, etc. Dans cette conférence, un état des travaux empiriques consacrés à l’évaluation des plus-value des ressources pédagogiques numériques sur les apprentissages étudiants sera présenté.

Enseigner avec le numérique : quel impact sur la forme universitaire ?
Luc Massou, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication, Université de Lorraine
Voir le diaporama
Voir la vidéo
L’intervention s’appuiera sur différents travaux scientifiques qui analysent les usages pédagogiques et la médiatisation avec le numérique (ressources, dispositifs), pour les inscrire dans une approche compréhensive qui permettra d’en évaluer l’impact actuel sur la forme universitaire. Nous considérons cette dernière à la fois comme un prolongement et un ajustement de la forme scolaire (en termes de savoirs, espace-temps, relation éducative, relations entre pairs, normes sociales, statuts) aux spécificités de l’enseignement supérieur : articulation enseignement-recherche, liberté académique, rapport aux savoirs, politiques institutionnelles.

L’Université franco-allemande et les ressources pédagogiques numériques : dynamiques d’incitation et de soutien au réseau des cursus intégrés franco-allemands
Isabelle Maras, experte internationale à l’Université Franco-Allemande de Saarbruecken
Voir le diaporama
Voir la vidéo
Cette intervention vise à présenter de quelle façon l’Université franco-allemande (UFA), organisation binationale dédiée au renforcement de la coopération et à l’intégration des paysages français et allemands de l’enseignement supérieur et de la recherche, envisage le recours aux ressources pédagogiques numériques et le soutien au développement approprié de ce type d’offres dans les cursus bi- et tri-nationaux auxquels elle apporte son soutien. À travers divers projets concrets seront évoqués le potentiel et les opportunités comme les difficultés et obstacles que sont susceptibles de rencontrer face aux ressources pédagogiques numériques les organisations binationales qui apportent un soutien à la mobilité – quant à elle bien réelle – des étudiants.

((_Les_tables_rondes)_)

Quels usages étudiants des ressources pédagogiques numériques ?
Edouard Laroche, professeur des universités en Physique et Ingénierie, université de Strasbourg
Flavien Lecomte Chebret, président de la Fédération Nationale des étudiant·e·s en sciences exactes naturelles et techniques (FNEB)
Olivier Perlot, ex-Vice-Président Numérique, Université de Reims Champagne-Ardenne
Lucca Saupe Dinelli, étudiante en STAPS, Université de St-Etienne
Modération : Christophe Fournier, Président d’AUNEGe, membre de l’Université Numérique


Pas de vidéo

De très nombreuses ressources existent aujourd’hui, souvent de grande qualité, qui sont accessibles sur différentes plateformes de partage (Universités numériques, Sup Numérique, par exemple). Créer ces ressources exige une forte expertise disciplinaire, méthodologique et technique, et demande un travail conséquent. Mais aujourd’hui, il reste difficile d’en garantir et d’en évaluer les usages. Comment les enseignant·e·s s’emparent-ils de ces ressources dans leurs enseignements ? Et les étudiant·e·s ? Les utilisent-ils ? Comment ? Quels bénéfices en tirent-ils ?

Le développement et la diffusion des ressources pédagogiques numériques, quels enjeux pour les métiers ?
Christian Allio, directeur du CREA (Centre de Ressources et d’Etudes Audiovisuelles), Université Rennes 2.
Anne Boraud, directrice du Learning center, Université de Haute Alsace
Marc Bergere, Vice-président chargé de la documentation et de la transition numérique, Université Rennes 2
Rafael Cabrera, sous-directeur des Usages du Numérique, Un. de Lorraine
Nathalie Issenmann, présidente du Réseau des SUP et responsable du Service universitaire de pédagogie, Université de Lorraine
Fabrice Lawniczak, maître de conférences en génie civil, Univ. de Strasbourg
Modération : Sophie Kennel, directrice de l’Idip, Université de Strasbourg

Voir la vidéo
La continuité pédagogique du printemps 2020 et la nécessité actuelle de proposer nos formations dans des modalités hybrides, comodales ou distancielles bouleversent fortement notre approche de la ressource pédagogique numérique, de sa production jusqu’à ses usages. Ces changements n’intéressent pas seulement nos pratiques, ils questionnent nos missions, nos compétences, nos métiers, que l’on soit enseignant·e ou enseignant·e-chercheur·e, conseiller·e ou ingénieur·e pédagogique, bibliothécaire, ingénieur·e audiovisuel, etc. Devons-nous nous engager dans le développement, la diffusion et l’usage des ressources pédagogiques ? Pour quoi et comment ? En quoi cela transforme-t-il nos métiers ?

Synthèse
Carole Schorlé-Stefan, secrétaire générale de l’Université Ouverte des Humanités
Sophie Kennel, directrice de l’Idip | Institut de développement et d’innovation pédagogiques, Université de Strasbourg
Voir le diaporama
Voir la vidéo

Perspectives
Mireille Brangé, responsable des actions IDEFI (Initiatives d’excellence en formations innovantes) et NCU (Nouveaux cursus à l’université), ANR – Agence Nationale de la Recherche
Voir la vidéo

((Les_ateliers)_)

Formation | Utiliser les ressources éducatives libres dans ses enseignements pour favoriser les apprentissages étudiants
Juliette Touzene, Chargée de ressources documentaires numériques, UOH

Voir le diaporama
Voir la vidéo
Depuis quelques mois, l’équipe de l’Université Ouverte des Humanités (UOH) organise des ateliers à distance dans les établissements pour présenter les ressources éducatives libres et L’Université Numérique afin de répondre aux besoins des sensibilisation, d’information et de formation des équipes pédagogiques. Les enseignant·e·s, contraints de s’adapter à la situation actuelle, doivent repenser leurs modalités d’enseignement et de formations et s’orienter davantage vers des contenus pédagogiques en ligne. Cet atelier se déroulera en deux parties :  1/une présentation de l’écosystème des Ressources Éducatives Libres (REL), des Universités Numériques Thématiques (UNT) suivi d’un point spécifique concernant les divers contextes d’usages des ressources ; 2/un approfondissement plus “pratique” avec un temps consacré à la recherche et à l’exploitation de ressources en ligne par les participants.

Réflexion | Comment inciter à produire des ressources pédagogiques numériques, quel modèle économique, quels leviers, quel accompagnement ?
Animé par Sophie Kennel, directrice de l’Institut de développement et d’innovation pédagogiques, Université de Strasbourg

Voir les notes
Voir la vidéo
Les enseignant·e·s produisent régulièrement des supports pédagogiques pour leurs étudiant·e·s, destinés au cadre limité de leurs enseignements. Aujourd’hui, les ressources pédagogiques ont une envergure bien plus large. Elles sont souvent très élaborées, partagées et diffusées plus largement. Les politiques nationales et locales incitent fortement à ces nouvelles pratiques de production et de diffusion. Mais il nous manque encore les cadres pour penser ce changement. Lors de cet atelier, les participants réfléchiront ensemble pour proposer des pistes de travail qui pourraient répondre aux problématiques et questions suivantes : 1/Pourquoi produire des ressources pédagogiques numériques ? 2/Quelles préconisations pour lancer son projet de création de ressources ? 3/Quelle procédure mettre en place pour soutenir la production de ressources ?

Formation | Scénariser et produire des vidéos pédagogiques
Emilie Petitjean et Jasmine Wald, Ingénieures pédagogiques multimédia, Idip, Université de Strasbourg

Voir le diaporama
Voir la vidéo
L’atelier présentera l’utilisation de 2 outils dans le cadre de la création de capsules vidéos pédagogiques pour vous permettre d’enrichir vos enseignements. Nous vous présentons également les bases de la scénarisation ainsi que les bonnes pratiques pour la conception de capsules vidéos pédagogiques.

Réflexion | Pourquoi et comment favoriser et faciliter les usages des ressources pédagogiques par les étudiant·e·s et les enseignant·e·s ?
Animé par Carole Schorlé-Stefan, secrétaire générale de l’Université Ouverte des Humanités

Voir le diaporama de synthèse
Voir la vidéo
Inciter à l’usage des ressources pédagogiques numériques pour enseigner et apprendre et faciliter leur utilisation est à la fois un enjeu pour la formation et un défi pour les enseignant·e·s et les diffuseurs. Lors de cet atelier, les participants réfléchiront ensemble pour proposer des pistes de travail, voire rédiger des préconisations, qui pourraient répondre aux problématiques et questions suivantes : 1/Pourquoi favoriser la production et l’usage des ressources pédagogiques numériques ? 2/Comment intégrer les ressources pédagogiques numériques dans son enseignement ? 3/Comment utiliser les ressources pédagogiques numériques de manière efficace ? Pour enseigner ? Pour apprendre ? 4/Comment inciter les étudiant·e·s à apprendre en autonomie avec les ressources pédagogiques numériques ?

Formation | Produire une ressource pédagogique ; et si nous parlions droits d’auteur ?
Evelyne Moreau, chargée des Activités Juridiques pour la formation (CARAE), IMT Atlantique

Voir le diaporama Usages
Voir le diaporama Production
Pas de vidéo
Les technologies de l’information et de la communication donnent souvent l’illusion à l’utilisateur qu’il peut disposer librement de tout ce qu’il  trouve sur « la toile ».
Il est fréquent d’entendre :  « C’est sur Internet ; c’est du libre ! Donc je peux tout faire, tout prendre ! », « Le droit d’auteur, pour la musique, je connais ! Il n’y a pas de problème si on ne prend que 30 secondes », « Avec l’exception pédagogique, rien à demander », « Les travaux des étudiants ne sont pas protégés par le droit d’auteur,  ils sont réalisés dans le cadre d’une activité pédagogique », « La mention Copyright suffit à protéger ma ressource pédagogique ».
Tout va plus vite, tout est plus facile, ceci dit, il faut garder à l’esprit que l’environnement numérique n’est qu’un moyen élargi de communication. La loi sur la propriété intellectuelle est pourtant bien présente dans le but d’assurer la protection des œuvres (livre, podcast, thèse, image, photographie, vidéo, cours en ligne, logiciel, musique,…) que cela soit pour l’utilisateur qui utilise des ressources et/ou qui produit des ressources.
Au programme de l’atelier : 1/Qu’est-ce que le droit d’auteur ? Appréhender les fondamentaux ! 2/L’environnement numérique et le droit d’auteur, comment ça marche ? 3/Intégrer des contenus de tiers dans sa ressource pédagogique ; quels sont les détenteurs de droits, comment les identifier ? quelles autorisations ? questionnements sur le droit à l’image ! 4/Se protéger en tant qu’auteur d’une ressource pédagogique ! céder ses droits d’auteur !

((Les_retours_d'expérience)_)

Améliorer son expression française écrite avec les ressources pédagogiques numériques: premiers retours d’expérience
Buchholzer Laurence, maître de conférences en sciences historiques, Université de Strasbourg

Voir le diaporama
Voir la vidéo
Il existe de nombreuses ressources pédagogiques destinées à l’amélioration du français écrit. Après quelques années d’usage en L1 histoire (faculté des sciences historiques, Strasbourg), il est possible de faire un premier état des lieux. Nous aborderons successivement les attentes et les besoins des étudiants/ des enseignants, les usages et les perspectives.

Le recours aux ressources éducatives libres dans le cadre d’une première expérience de formation à distance. Réflexions à partir d’un exemple en première année de licence en sciences du sport
Sandrine Knobé, docteure en STAPS, ingénieure de recherche en sciences sociales au laboratoire Sport et sciences sociales (E3S ; UR1342) et chargée d’enseignement à la faculté des sciences du sport de Strasbourg

Voir le diaporama
Voir la vidéo
La période inédite de confinement en France a nécessité de repenser, dans l’urgence, les modalités et les contenus de formation à proposer aux étudiant·e·s. De nombreuses ressources éducatives libres étaient alors disponibles et permettaient rapidement de pallier à l’absence de supports personnels immédiatement utilisables et adaptés à un enseignement à distance. Quelques mois après avoir eu recours à ce type de ressources, il s’agira de rappeler les conditions de leur utilisation ainsi que d’analyser a posteriori les apports et les limites de cette proposition pédagogique.

Un pas de géant : de la ressource monolithique vers un service de micro-contenus
Vincent Beillevaire, délégué général, Fondation UNIT

Voir le diaporama
Voir la vidéo
Du bloc de contenus pour une formation de dizaines d’heures à la création de micro-contenus contextualisables de quelques minutes le chemin parcouru a été riche d’enseignements. S’approprier une ressource numérique créée par un.e autre n’est jamais facile pour un·e enseignant·e mais laisser développer une granularité très fine sans cadre peut faire oublier la finalité de la ressource qui est l’acquisition de compétences par les élèves.

Une expérience d’utilisation d’un tutoriel en ligne pour étoffer son enseignement
Edouard Laroche, professeur des universités en Physique et Ingénierie, université de Strasbourg

Voir le diaporama
Voir la vidéo
Les enseignant·e·s se plaignent souvent de « perdre » beaucoup de temps à revoir les notions qui devraient être déjà être acquises. L’expérience relatée ici concerne le développement d’un e-tutoriel développé par l’enseignant avec le soutien de son université, et son utilisation dans un cours de niveau plus avancé. L’enseignant présentera cette première expérience (pour lui) de réalisation de e-tutoriel ainsi que les retours des étudiant·e·s.

Réalisation d’exercices de programmation auto-évalués sur une plateforme basée sur Moodle et dédiée aux informaticiens et aux mathématiciens : Caseine
Yvan Maillot, maître de conférences, UHA (FST, MIAGE de Mulhouse)

Voir le diaporama
Voir la vidéo
Le besoin de proposer des exercices de programmation auto-évalués s’est imposé lors de la mise en place de mon cours de Java en licence en classe inversée. Caseine a été la solution. Dans ce retour d’expérience, je vous montrerai comment Caseine peut offrir aux étudiant·e·s la possibilité de s’entraîner à faire des exercices de programmation en Java, mais aussi en C, C++, Python et autres langages à distance, confortablement à l’aide d’un IDE, de manière autonome, en étant guidés et auto-évalués. Que ce soit pour la classe inversée, pour le travail personnel ou même en présence.

La vie après un MOOC : Comment rentabiliser ?
Céline Averseng, maître de Conférences, IAE de Montpellier, Université de Montpellier, AUNEGe

Voir le diaporama
Voir la vidéo
Les MOOC présentent un intérêt certain, d’un point de vue sociétal, institutionnel ou personnel. Ils n’en demeurent pas moins des dispositifs particulièrement coûteux, pour les institutions et pour leurs créateurs, et il est nécessaire de se poser la question de leur rentabilisation. Nous verrons ensemble à travers un retour d’expérience quels sont les choix qui peuvent être faits en amont et en aval de la production d’un MOOC pour en faciliter la rentabilisation.

CélEST : une plateforme pour valoriser les ressources pédagogiques numériques du Grand Est
Thomas Weiss, chef de projet pour l’axe 2.1 d’Eole, Direction du numérique, Université de Strasbourg

Voir le diaporama
Voir la vidéo
L’action 2.1 « Patrimoine Numérique à l’échelle du Grand-Est » du projet EOLE visait à créer un catalogue en ligne des productions pédagogiques produites et disponibles pour les étudiant·e·s et les enseignant·e·s du Grand Est. Cette plateforme, opérationnelle aujourd’hui, permet de :  1/Créer un référentiel de ressources pédagogiques à l’échelle Grand-Est, 2/Offrir un accès à ces ressources à tout type de public, 3/Permettre aux enseignant·e·s de mettre leurs ressources en visibilité en leur offrant une plateforme de dépôt de ressources pédagogiques, 4/Intégrer un référentiel de compétences permettant de mettre en relation les ressources avec les compétences visées.

Une méthode et des outils libres pour la création de travaux pratiques numériques de physique
Bruno Colicchio, maître de conférences, IUT de Mulhouse, UHA

Voir le diaporama
Voir la vidéo
Lors du premier confinement, s’est posé le problème de proposer aux étudiants une alternative à des travaux pratiques en salles. Les outils numériques libres tels que le logiciel de mathématiques Geogebra et des programmes de simulation compatibles avec un navigateur web, ont permis d’assurer la continuité des enseignements dans le domaine de l’électrotechnique, et plus largement en physique, en s’intégrant totalement avec la plateforme Moodle. Une présentation de la méthode, les avantages et des limites, ainsi qu’un retour sur le déroulement des séances avec les étudiants, pourra éclairer tous ceux qui souhaitent essayer de créer des ressources numériques dans ces domaines.