Préparer votre présentation orale en ligne

(_(__(Préparer_votre_présentation_orale_en_ligne)__)_)_)

Conseils généraux pour préparer votre présentation orale :

Avant votre oral

Prenez tous les renseignements nécessaires :

  • De combien de temps allez-vous disposer ? Quelle est la durée maximale de votre présentation ? Y’aura-t-il un temps de questions ? Vous devez préparer votre soutenance en prenant en compte le temps dont vous disposez.

  • A qui allez -vous faire votre présentation ? Il est important de savoir à qui vous vous adressez afin d’adopter le niveau de discours et le vocabulaire adapté. 

  • Qu’est-ce qui est attendu de vous ? Sur quoi allez vous être évalué ? Renseignez-vous sur les critères d’évaluation, cela vous aidera à préparer votre soutenance et à déterminer l’ensemble des points qu’il faudra aborder lors de votre présentation.

  • Pouvez-vous avoir un support de présentation ?

Préparez votre soutenance :

  • Etape 1 : Définissez quels sont les objectifs de votre présentation, le message que vous souhaitez faire passer puis déterminer quelles sont les principales idées à présenter. Notez sur une feuille toutes les idées principales ; elles doivent vous permettre de répondre à l’objectif de votre présentation : présenter votre projet, faire état des résultats de votre recherche, rendre compte de votre expérience de stage, montrer la maîtrise d’une compétence, etc. Si cela est pertinent et adapté au type de soutenance, rappelez-vous des anecdotes et/ou des exemples parlants qui illustrent votre propos. Vous pourrez au besoin les évoquer pour donner un peu de relief à votre présentation et personnaliser votre propos. 

  • Etape 2 : Ordonnez vos idées selon un plan clair et structuré. Par exemple, pour la présentation d’un mémoire, il est commun de voir la structure suivante : introduction, contexte théorique, problématique, hypothèses, méthodologie, résultats, discussion et conclusion ; pour présenter un projet vous pourriez structurer les choses de la façon suivante : problématique, analyse des besoins, objectifs, description du projet, pilotage, livrable, bilan.

  • Etape 3 : Faites le storyboard de votre présentation. Si vous pouvez et si vous souhaitez avoir un support de présentation, définissez sur votre brouillon quels sont les éléments à faire apparaitre sur chacune de vos diapositives en respectant le plan pré-établi. Réfléchissez au contenu présenté à l’oral qui accompagnera chaque diapositive. Ne surchargez pas les diapositives ! Le lecteur ne doit pas essayer de vous suivre, votre présentation doit l’aider à mieux comprendre votre propos.

  • Etape 4 : Créez votre support de présentation. Pensez à faire une présentation sobre et esthétique. Vous pouvez télécharger des modèles de power-point qui respectent la charte graphique de l’établissement ici. Pour que le modèle fonctionne au mieux, téléchargez également les polices Unistra.

  • Etape 5 : Préparez votre discours. Si vous faites le choix de rédiger entièrement votre présentation orale, essayez de ne pas la lire au moment de votre présentation. Attention, gardez à l’esprit que le langage oral est différent du langage écrit ; la lecture d’un texte écrit à voix haute et souvent peu naturel. Soyez vigilant à la formulation afin de rester le plus agréable à écouter possible et évitez les phrases à rallonge. Autrement, vous pouvez aussi uniquement déterminer les principaux mots-clés que vous souhaitez évoquer à l’oral pour chacune de vos diapositives.

  • Etape 5 : Entrainez-vous ! Répétez autant que nécessaire. Assurez-vous de bien respecter le temps imparti sans avoir besoin de parler à toute vitesse. Votre propos doit être fluide et clair. Faites de modifications si nécessaire.

Quelques pièges à éviter :

  • N’animez pas les transitions entre les slides et n’abusez pas des animations sur les diapositives. Vos animations doivent soutenir votre propos. Les animations peuvent par exemple aider à structurer votre propos.

  • N’abusez pas des graphiques surtout s’ils présentent beaucoup de données et sont peu lisible.

  • N’intégrez pas des illustrations qui ont mal vieilli ou qui sont de mauvaise qualité.

  • Evitez les schémas trop complexes ! Ils doivent faciliter la compréhension de votre auditoire et non pas les perdre complètement.

  • N’oubliez pas la diapositive de couverture (avec le titre, votre nom, la date, etc.) ainsi que celle qui présente votre plan. Cela permettra de bien resituer votre propos ainsi que de donner une vue d’ensemble de votre présentation. 

Le jour de votre oral

  • Ne paniquez pas, vous vous êtes préparé ; donc respirez bien et destressez

  • Pensez à parler distinctement, n’accélerez pas ; vous vous êtes entrainé et vous savez que votre présentation de dépassera pas le temps imparti.

  • Ecoutez bien les questions posées par le jury. Si vous avez peur de ne pas vous en souvenir, notez-les. Essayez de répondre à toutes les questions sans vous éparpiller, soyez concis, allez droit au but et ne faites pas de digression. Si vous ne savez pas répondre à une question, ne paniquez pas cela peut arriver ; ne perdez pas confiance en vous.

  • Si le jury fait des remarques négatives sur votre travail, il faut les entendre et les accepter. Prenez ces remarques de façon constructives et voyez-y une façon d’identifier les points que vous devez encore améliorer. Ne contestez pas et ne vous justifiez pas à outrance. Montrez que vous comprenez quelle est votre marge de progression.

Conseils spécifiques pour préparer un oral en ligne :

Quelques jours avant votre oral

  • Déterminez dans quelle pièce vous ferez votre présentation (si vous disposez de plusieurs pièces dans votre logement). Idéalement, prévoyez d’être au calme pour le moment de la soutenance, d’avoir une connexion internet fiable (si vous le pouvez, connectez-vous en filaire, c’est-à-dire avec votre câble Ethernet, autrement, restez en wifi). Faites attention à votre arrière plan qui sera visible derrière vous à la webcam.

  • Renseignez-vous afin de savoir sur quel outil vous allez devoir vous connecter le jour de la soutenance (Skype, Zoom, BigBlueButton sur Moodle, Adobe connect, etc.) et notez le lien pour y accéder dans un document (ou dans votre agenda numérique dans les informations associées au rendez-vous programmé à la date et l’heure de votre soutenance) que vous retrouverez facilement. Si vous devez entrer une clé d’accès ou un code, notez-les également dans ce document afin de ne pas fouiller dans vos mails le moment venu pour retrouver ces informations. Selon le logiciel utilisé, il sera peut être nécessaire d’installer quelque chose en amont sur votre ordinateur ou de tester sa prise en main, faites-le au préalable si vous le pouvez. Il peut être utile de savoir comment : activer le micro, la webcam, partager votre écran. Renseignez-vous pour savoir s’il existe un tutoriel utile pour vous aider.

  • Si vous ne disposez pas d’un matériel informatique / connexion vous permettant d’assurer convenablement la soutenance (pas de webcam, connexion internet trop instable, etc.), contactez votre enseignant rapidement pour le prévenir et voir avec lui comment vous pouvez procéder autrement. N’attendez pas, signalez-vous !

  • Vérifiez la qualité de votre micro, il est important que votre jury vous entende bien. Si vous le pouvez et s’il est de qualité, utilisez le kit main libre de votre téléphone. Vous pouvez en amont proposer une visio à des amis afin de tester la qualité de votre micro, ils vous feront un retour pour vous dire ce qui est préférable entre le micro intégré de votre ordinateur et votre kit main libre.

  • Tout comme vous l’auriez peut-être fait dans une situation plus classique (en n’étant pas confiné), répétez devant d’autres personnes. Proposez à vos camarades de promotion, à des amis ou à votre famille, de leur faire votre présentation en utilisant un outil de visio (Skype, Zoom, Whatsapp, etc.).

Le jour J

  • Ne négligez pas votre tenue ! Ce n’est pas parce que la soutenance se fait à distance et que vous êtes chez vous, que vous pouvez soutenir en pyjama ! Il est important de rester professionnel par votre tenue et votre attitude, même en visioconférence.

  • Si vous rencontrez un problème de dernière minute, pour vous connecter ou accéder à la “salle” virtuelle, envoyez un mail à votre enseignant pour le prévenir. Expliquez votre problème.

  • N’attendez pas le dernier moment pour vous connecter. Tenez-vous prêt comme vous le feriez pour une soutenance en présence !

  • Respirez, tout va bien se passer !

Préparer ses examens à distance

De nombreux conseils pour réviser et vous préparer aux examens en ligne.

G.L.U.E. : Garder le lien Unistra-Etudiants

De nombreuses ressources et conseils pour vous, étudiants : suivre ses cours en ligne, trouver de l'aide (psychologique, pour apprendre, sociale et financière), gérer son stress, se bouger, s'informer, penser à son avenir...